Mokapium 119

par Théodore D.

Par Mokapium 119, Mokap nous invite au dialogue imaginaire entre l’artiste et le chimiste russe Dmitri Ivanovitch Mendeleïev, créateur du tableau périodique des éléments éponyme. Elle-même fille d’un professeur de chimie, c’est dans la rigueur et la discipline familiale que l’artiste découvre la locution latine « Ceteris paribus » : « toutes choses étant égales par ailleurs ».

Seulement, à la physique manquait l’algèbre, le 119ème élément que l’artiste place en dessous de la section des métaux rares, comme une évidence. L’œuvre mokapienne n’est pas rare : elle est unique.

Ce chef d’œuvre est la figure de proue de sa période Façonnages (2010 – 2015) où l’on retrouve « CXIX », comme l’artiste prend habitude de nommer son œuvre. C’est l’une des premières œuvres qu’elle marque de son sceau signature : un M rouge découpé et entouré d’une capsule.

Avec cette œuvre c’est avant tout un magnifique hommage au recyclage que l’artiste nous propose. Avant-gardiste, elle privilégie le circuit-court à la structure de recyclage, le volume au temps, les matériaux au fusain. Quelques-année plus tard, c’est avec Lignes de piscine que l’artiste dénonce l’enfouissement des déchets nucléaires et nourrit le débat public sur l’importance du nouvel usage après utilisation.

C’est d’ailleurs au cours de la période Façonnages que Mokap nous fait sa meilleure illustration du recyclage. Ainsi, Fouillis Jaune devient successivement, Feu dans la cheminée puis Sapin de Noël en 2011, puis avant d’échantillonner le tout dans Essaim d’abeille. Quatre œuvres que l’artiste sait façonner à la demande en fonction des saisons et des expositions.

Comme une annonce, l’artiste nous invite, au travers de CXIX à nous intéresser aux prochains matériaux qu’elle s’apprête à utiliser, plier, découper, arracher, écraser, fondre ou tordre avec des ustensiles dont elle seule maitrise le nom, l’usage habituel ou inhabituel, ainsi que son lieu de stockage.

Quelques années plus tard, ses proches reconnaitront qu’ils n’avaient pas anticipé le pivot stratégique de l’artiste : que tout deviendrait élément.

Rupture de stock