Tuiles

par Renato C.

Du haut, on aperçoit au loin la couleur des tuiles qui composent les toits, les mains soigneuses du maçon les ont placées l’une à côté de l’autre, toutes pareilles, presque pareilles.
La même forme est répétée, logée, et une pièce soutient l’autre et celle qui suit. Toutes, monochromatiques, composent le bel ensemble, un plan qui, lorsqu’il reçoit la lumière du soleil, la reflète montrant quiconque observe la luminosité et les ombres du toit, des pièces infinies : les visages des maisons que les hommes montrent au ciel essayant de redonner à la nature un reflet d’elle-même.

Mokap place soigneusement ces tuiles en transformant ces pièces insignifiantes en un magnifique réseau, un miroir des formes parfaites de la nature.

Rupture de stock