Hommage à EB

par Valéry E.

E – B, deux lettres énigmatiques que Mokap nous livre à travers cette œuvre magistrale. Ode à la bière polonaise du même nom ? Au fabricant français de chaussons d’escalade ? Non, point de tout cela. Mokap n’est ni fan de bière, ni grimpeuse. Cette œuvre est en réalité beaucoup plus profonde. Elle constitue un hommage à Emile Biden, frère de Joe que Mokap rencontra lors de son séjour aux Etats Unis. Elle garde un souvenir ému de ce parfait inconnu, grand amateur de café, vivant dans l’ombre de son frère. La composition est aussi un clin d’œil à la société américaine avec ses initiales E et B disposées pèle-mel, donnant une impression de chaos. 47 lettres E, 16 lettres B, tout un symbole : Emile a toujours cherché à s’affirmer à travers son prénom et sa consommation de moka au gout sauvage. Le regard éclairé constatera que le E et le M se confondent parfois. Pour autant, Emile n’abandonne pas son patronyme aujourd’hui mondialement connu à travers un B qui a toutefois du mal à s’affirmer dans sa calligraphie.

Une œuvre puissante, chargée de symboles tout en finesse et sensibilité que Mokap nous offre ici.

Rupture de stock

Notes

Collection particulière