Carrés bleus et argent

par Laurence H.

Mer, plage, soleil, écume sur les vagues…L’inspiration de Mokap, une nouvelle fois, nous vient tout droit de la grande bleue. Souvenir des plages méditerranéennes souriantes et rieuses de l’Hérault ou inspiration des remous tumultueux et des vagues océanes de ses vacances bretonnes…nul ne le sait, l’inspiration de Mokap nous entraînant au fond de ces gouffres amers, où seules planent les mouettes rieuses et bruyantes !

Cette œuvre fait écho à de nombreuses autres qui ont parsemé le brillant parcours de Mokap : l’inspiration poissonnière tout d’abord, avec Poisson queue, Aquarium ou Poisson sans fond… D’ailleurs, si je peux me permettre cet aparté, l’inspiration maritime et poissonnière de Mokap était déjà présente il y a bien des années, lors de son OUI à son grand homme, vêtue d’une queue de poisson telle une déesse maritime voguant sous les ponts de la Seine, si bien décrits par le poète… Mais je m’égare, revenons à l’œuvre actuelle, ce Carré bleu et argent qui fait sens également avec l’un de ses chefs d’œuvre Mer Outrebleu ! La mer avec son bleu et toutes ses nuances est bien l’un des piliers de son univers, son ancre, son point d’orgue qu’elle utilise avec un sens inné de la métaphore et de la formule à travers des titres au souffle maritime et salé…

Vous l’avez compris, Carré bleu et argent n’est pas un simple tableau, c’est l’aboutissement d’un parcours, le paroxysme de la créativité de Mokap, le couronnement inégalé d’une œuvre pleine et entière qui marquera le 21ème siècle !

Rupture de stock